« Voltron Legendary Defender » : première bande-annonce !

Voltron_Logo

 

Après un teaser de 45 secondes, voici la première vraie bande-annonce (via EW) pour Voltron Legendary Defender, revamp de la série d’animation des années 80 devenue culte aux USA.

Et c’est la très dynamique partie télévision de DreamWorks Animation qui s’occupe de la série après un achat des droits et la réunion d’une équipe de choix pour assurer le projet : Joaquim Dos Santos et Lauren Montgomery (La légende de Korra) en sont les showrunners, tandis que Christine Bian est aux commandes du design. Le casting vocal original fait également appel à certaines voix déjà connues, comme Jeremy Shada (Adventure Time), Josh Keaton (Hercule), Steven Yeun (La légende de Korra), Bex Taylor-Klaus (la série télé Scream), Tyler Labine (Tucker et Dale fightent le mal) et Rhys Darby (Flight of the Concords).

voltron_1

Mais Voltron Legendary Defender, qu’est-ce donc ? Le résumé ci-dessous :

Cinq adolescents de la Terre se retrouvent en plein milieu d’un conflit intergalactique et deviennent les pilotes de cinq lions robotiques, se jetant dans la bataille pour protéger l’univers du mal. Seul le travail d’équipe leur permettra de se réunir pour former l’ultime guerrier connu sous le nom de Voltron, le défenseur légendaire.

Bon, ça c’est le pitch de la nouvelle série, mais il faut savoir qu’à l’origine, la série Voltron telle qu’elle a été vue aux USA dans les années 80 est un montage de deux séries japonaises par John Teichmann et Peter Keefe, Beast King GoLion et Armored Fleet Dairugger XV, le tout remonté et redoublé pour passer les standards américain. Ce qui a joué pour la série, c’est d’avoir été le champion des réseaux TV en rediffusion deux années durant dans les années 80 et d’avoir vendu une tonne de merchandising, expliquant que le souvenir de la série soit souvent bien meilleur que ce qu’elle était.

Ce qui n’est pas le cas de ce nouveau format, qui a géré les constantes et les passages obligés d’une marque dont le succès doit autant à la japanime qu’au bricolage astucieux des créateurs originaux. Il est aussi à souligner que contrairement aux chaînes de télévision qui délaissent le genre de l’aventure pour les séries animées, DreamWorks TV y plonge la tête la première, ici avec Voltron Legendary Defender et plus tard dans l’année avec la très attendue Trollhunters, dont nous en verrons plus lors du Work in Progress du prochain Festival International du film d’animation d’Annecy !

La saison 1 de Voltron Legendary Defender sera disponible en intégralité sur Netflix dès le 10 juin.

La bande-annonce en version originale

Nicolas

Éditorialiste et contributeur occasionnel. Amateur de toutes formes d'animations. Adore fureter sur l'internet avec sa lampe frontale pour dénicher des raretés animées. Écrit ses autres lubies et obsessions pop-culturelles sur Grawr.fr

  • reply Cordell ,

    J’adore mais seulement sur Netflix uh

    • reply jhudson ,

      Quelques épisodes de Voltron ont été diffusé en France dans les années 90, dans malheureusement son remontage US .

      Je n’a vu que quelques épisodes ou un personnage mourrait, chose impensable dans une série animé US a l’époque , mais a la fin de l’épisode pour contrebalancer cette mort, on avait droit a un banquet ou tout le monde riait , la mort du personnage avait été complétement occulté , assez choquant cette censure !

      Si la série a marché aux USA, c’est que les animés US étaient a l’époque aussi plats que possible et ultra répétitif , a cause d’une censure sur les animés destinés a la jeunesse empêchant toute dramaturgie, donc ça été facile pour des producteurs peu .scrupuleux d’acheter a bas prix une série animé nippone et de le remonter , souvent tout était réécrit avec une nouvelle musique et de se faire de l’argent avec .

      Robotech (en faite Macross et 2 autres séries) a subit le même sort et a été un énorme succès aux USA, bientôt le film Live !

      Saban Production a fait de même avec de nombreux animés et a fait fortune avec une série Sentai de la Toei : les Powers rangers, par contre la Toei n’a pas touché grand chose de cette manne financière.

      Leave a comment

      • 9 ans d'existence • + 2 600 articles • + 9 600 commentaires • + 7,8 millions de visiteurs • + 37 millions de pages vues


        Focus on Animation est une association loi 1901 à but non lucratif .

        Les pages de ce site contiennent un certain nombre de contenus (images, logos, vidéos, etc.) soumis à un ou plusieurs copyrights. Sauf mention contraire, ces contenus sont utilisés uniquement à titre informatif et promotionnel pour les ayants droits, et restent la propriété exclusive de leurs auteurs respectifs.

        Pour tout contact, merci d'utiliser la page de contact.

        Partenaire officiel de :