(Test Blu-ray) Toy Story 4 de Josh Cooley

Désormais dans les bacs vidéos français, le quatrième (et dernier ?) volet de la saga des jouets des studios Pixar Animation est disponible en DVD, Blu-ray simple et Blu-ray 3D (comprenant un disque de bonus). De quoi (re)découvrir ce film dans les meilleures conditions possibles ! Avec une telle édition, on ne pouvait passer à côté d’un nouvel article.

Avis sur le film : Un quatrième opus qui n’était peut-être pas une nécessité sur le papier mais qui le devient lorsqu’il dévoile ses véritables enjeux, à quelques répétitions près. Drôle, touchant et rutilant, il a de quoi faire rêver tous les fans de la saga en mêlant les genres avec brio. Espérons toutefois que cet ultime chapitre de l’existence des jouets le restera et que les studios tiendront parole en affirmant qu’ils en ont fini avec les suites. Il serait dommage d’entacher une telle fin avec un cinquième opus (bien que l’on se soit dit la même chose à l’issue du troisième…)

Retrouvez notre critique complète en suivant ce lien !

EDITION VIDEO

Le distributeur The Walt Disney Company France nous a fait parvenir l’édition Blu-ray deux disques du film (le premier disque contient le film et quelques bonus tandis que le second dévoile de nombreux bonus), copie qui a été visionnée sur un écran OLED 4K.

Image et son : une édition haute définition qui permet de redécouvrir le film sous son meilleur jour ! Les couleurs sont parfaitement retranscrites, les arrières-plans sont bien définies et les lumières soignées du long-métrage flattent toujours autant la rétine. Evidemment, l’on regrette l’absence d’une édition 4K sur le sol français (alors que le marché américain y a droit) mais en l’état, cette édition haute-définition brille déjà de mille feux ! Un must-have pour tous les fans des studios Pixar Animation (et d’animation en général tant elle est maîtrisée dans ce film).

Du coté du son, on trouve deux pistes anglaises et une française. En VO, vous aurez le choix entre une piste de bonne qualité DTS-HD Master Audio 7.1 et une autre moins grandiloquente et plus cohérente en DTS-HD Master Audio 5.1. Les différences sont loin d’être flagrantes car ces deux version sonores d’un même film sont éloquentes. Du côté de la VF, c’est une jolie piste Dolby Digital Plus 7.1 qui ravira les oreilles des spectateurs. Même si elle se montre très efficace dans l’ensemble, elle manque de précision au cours de certaines scènes car l’édition manque d’une vraie piste haute-définition… En 2019, cela est fort regrettable !

Interactivités :

Disque 1 (Blu-ray du film) :

  • Le Relooking de Bo : une featurette sur le nouvel aspect physique de la Bergère grâce aux interventions de nombreuses figures féminines ayant participé à la création du film (voix originale, animatrices, etc.)
  • Les histoires de jouets : l’amour des animateurs chez Pixar pour les jouets. Une belle manière de plonger dans les arcanes des studios (un bonus très approprié).
  • Commentaires audio pour le film : toujours intéressant ! Josh Cooley (réalisateur) et Mark Nielsen (producteur). Probablement le bonus le plus intéressant de l’édition.

Disque 2 (Bonus) :

  • En piste avec Ally Maki : une séance de doublage avec la comédienne interprétant Giggle McDimples. Un ton résolument humoristique ! Une plongée dans le monde du cinéma sous un angle quelque peu surprenant.
  • Woody & Buzz : retour sur leur relation au fil des films. Assez anecdotique car il enfonce des portes ouvertes par le film.
  • Analyse d’une scène : le terrain de jeu. Un bonus essentiel et passionnant aux côtés des artistes ayant œuvré sur le film (on évite alors la seule intervention d’un réalisateur maître de son film) : un vrai plaisir a découvrir ! Un bonus comme on aimerait en avoir plus souvent. Une belle manière de justifier les choix d’une scène au fil de prises de parole passionnantes et d’artworks magnifiques. On en redemande !
  • Le point de vue des jouets : des séquences au sein des décors du film (fête foraine + toit de l’antiquaire) à travers les yeux d’un jouet – une belle idée même si l’on y apprend rien de nouveau.
  • Le coffre à jouets : plusieurs featurettes sur les personnages du film (Gaby Gaby, Fourchette, etc.) – plongée dans la caractérisation des personnages et les intentions des artistes à leur origine (animateurs et doubleurs).
  • Scènes coupées (28 minutes) : des vidéos très attendues ! Chaque scène non retenue est longuement explicitée et justifiée par le réalisateur Josh Cooley : une mine d’informations pour prolonger le plaisir procuré par le film ! L’occasion de revenir sur la fin du film tel que nous le découvrons aujourd’hui qui a été finalement remaniée : Bo trouvait une enfant mais la fin du film est bien plus interessante car Woody pourra évoluer aux côtés de celle qu’il aime.
  • Bande-annonces multilingues (anecdotiques mais c’est amusant de comparer les différents angles marketings privilégiés).

Au final, tout fan du film des studios Pixar se doit de posséder cette édition. Même si l’absence d’une galette 4K en France est impardonnable, l’existence d’une édition vidéo riche en bonus réchauffe le cœur. Emplie de bonus intéressants – malgré l’absence d’un vrai making-of conséquent – l’édition Blu-ray de Toy Story 4 est un must-have pour tous les fans d’animation !

Article rédigé par Nathan

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *