(Test Blu-ray) Comme des bêtes 2 de Chris Renaud & Jonathan Del Val

Désormais dans les bacs vidéos français, la second opus de la saga animale des studios Illumination Entertainment est disponible en DVD, Blu-ray simple et Blu-ray 4K. De quoi (re)découvrir ce film dans les meilleures conditions possibles !

Avis sur le film : Comme des bêtes 2 rate à peu près tout ce qu’il entreprend à l’exception d’une animation de qualité. A l’image du premier opus, la vie secrète des bêtes n’est qu’effleurer et l’on ne peut compter que sur l’humour parfois inspiré pour nous réveiller d’une aventure mal amenée. Les studios Illumination Entertainment feraient bien de privilégier des histoires originales au lieu de s’enliser dans des franchises contre-productives (d’autant plus que le désamour pour Comme des bêtes semble réel vu le score en net recul du film au box-office américain par rapport au premier opus).

Retrouvez notre critique complète en suivant ce lien !

EDITION VIDEO

Le distributeur Universal France nous a fait parvenir l’édition Blu-ray du film (il sera également disponible en DVD et Blu-ray 4k), copie qui a été visionnée sur un écran OLED 4K.

Image et son : On ne passera pas par quatre chemins : l’image proposée par cette édition est resplendissante (malgré les flous volontaires sur quelques arrières plans). En plein écran, chaque recoin de la New-York fantasmée du film ravit les yeux du spectateur : un constat important lorsque l’on sait que la première (et unique?) réussite du film est son apparat graphique chatoyant. Pour finir, les noirs sont profondément retranscrits : du tout bon ! Et l’on n’ose imaginer la plus-value incroyable d’une édition ultra haute-définition !

Du côté du son, les pistes américaines et françaises sont proposées en Dolby True HD de très bonne facture avec des basses bien disposées. Toutefois, la piste originale reste plus intéressante surtout que certaines voix en VF ont changé entre le premier et ce second opus et qu’elles manquent cruellement d’intensité…

Interactivités : Une galette très fournie ! En plus, les vidéos pour les jeunes spectateurs sont traduites tandis que les plus exigeantes en termes de cinéphilie sont sous-titrées en français. En plus, cette édition vidéo permet de corriger les impairs du film en concentrant son propos sur le bien-être quotidien des animaux ! Ci-dessous, découvrez nos avis sur les différents bonus proposés :

  • Super-Gidget : un court-métrage détonnant beaucoup plus original que le film dont il est le complément. Un univers barré mais drôle qui aurait bien eu sa place au sein du film (puisqu’il en fut question au cours de la production).
  • Minion Scouts : les increvables minions en sortie nature. Convenu mais agréable. Comme d’habitude, on y retrouve des scénettes comiques magnifiées par des éclairages soignés. L’impatience de découvrir Les Minions 2 ne fait qu’augmenter.
  • Making-of des courts-métrages : Chris Meledandri se propose de partager des anecdotes créatives au sujet des deux films proposés précédemment sur le Blu-ray. Promotionnel mais dynamique !
  • Quatre scènes coupées fort dispensables dont on comprend l’absence dans le montage final : deux scènes ne sont pas finalisées tandis que deux autres (très courtes) ne sont pas passées loin de la version finale.
  • Anatomie d’un dessin : une plongée dans les studios. Il y est notamment question des trois récits composant la trame principale du second opus (que l’on juge être une mauvaise idée).
  • Comment faire un folioscope ? Procédé conventionnel au cinéma sur lequel revient un scénariste du film.
  • Capsules de personnages : tous les personnages du second opus sont expliqués par les doubleurs américains (Kevin Hart, etc.) – un bonus conséquent et intéressant !
  • Les acteurs et leurs chiens : anecdotique mais cohérent !
  • Les aventures de Capitaine Pompon : une BD animée et fantastique : un bonus dynamique et original d’autant plus qu’il s’agit d’une vidéo interactive dans laquelle les enfants se prêteront au jeu à travers des choix successifs.
  • Documentaire sur les animaux héroïques au quotidien : un bonus approprié vu le sujet du film.
  • Une fête pour un animal domestique : des repas, des vêtements, des jeux : le parfait guide de l’organisation événementielle pour animaux.
  • Tuto : décontracter le chat – amusant.
  • L’école de formation pour chiots de Kevin Hart : très anecdotique.
  • Les animaux de l’équipe de production : un long trombinoscope des bêtes appartenant à l’équipe créative.
  • « La bûche de Noël » : le quotidien de l’appartement principal… rien de très utile.
  • Clips avec paroles : chanson du générique + chanson « Panda » de Pompon en karaoké.

En somme, l’édition vidéo du film est très soignée et rattrape quelque peu la déception que représente le film. Très riche en bonus, elle comblera les fans de la saga ! Evidemment, tous les bonus ne sont pas essentiels mais ils sont si nombreux que l’on peut pardonner quelques vidéos anecdotiques. Bravo Universal France !

Article rédigé par Nathan

Comment

  1. Advertising and product promotion http://kodir.ru/Advertising-internet-Telimele

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *