(Test Blu-ray) Angry Birds 2 de Thurop Van Orman

Désormais dans les bacs vidéos français, le second opus de la saga délurée des studios Sony Pictures Animation est disponible en DVD et Blu-ray simple sur le sol français. De quoi (re)découvrir ce film dans de bonnes conditions et de prolonger le visionnage avec des bonus aussi nombreux que qualitatifs !

Avis sur le film : Ce deuxième cru des oiseaux plus vraiment en colère ne restera pas dans les annales des suites animées, loin de là. Auréolé d’un humour assez bas de plafond, d’une intrigue sans originalité et d’une réalisation plutôt paresseuse, le nouveau film des studios Sony Pictures Animation est une vraie déception. Les plus jeunes apprécieront sûrement l’hystérie chronique du film mais tous les autres regarderont gentiment leur montre en attendant que ce récit prévisible se termine.

Retrouvez notre critique complète en suivant ce lien !

(c) Sony Pictures Animation

EDITION VIDEO

Le distributeur Sony Pictures France nous a fait parvenir l’édition Blu-ray du film (il sera également disponible en DVD), copie qui a été visionnée sur un écran OLED 4K.

Image et son : l’édition haute-définition propose une très belle image qui manque peut-être de saturation sur certaines couleurs (l’édition 4K disponible sur le marché américain permet peut-être de renforcer les couleurs vives du film). Cependant, ce n’est peut-être pas plus mal, les couleurs paraissent ainsi plus naturelles que sur le premier opus, d’autant plus que l’image de ce second volet regorge de détails à apprécier dans de bonnes conditions (qu’il s’agisse du village des oiseaux ou bien du repère inventif de Zeta, l’antagoniste du film).

Du côté du son, les pistes sont nombreuses. Au rang des pistes haute-définition, vous aurez le choix entre l’anglais, le français ou l’allemand en DTS-HD Master Audio 5.1 tandis que d’autres langues se partagent du Dolby Digital. Quoi qu’il en soit, les pistes haute-définition sont de qualité et permettent de bien profiter de l’environnement sonore et hystérique du long-métrage américain.

(c) Sony Pictures Animation

Interactivités : une édition riche en vidéos sur la production du film. A noter toutefois que la plupart des bonus sont seulement disponibles en version originale sous-titrée.

  • Mini film : Stream en direct ! Un mini film singeant les comportement sur les réseaux sociaux. Mignon mais dispensable.
  • Compilation de mini films entièrement animés (9min) : plein de petits prolongements du film pour les fans – un vrai bonus comme on en voudrait plus souvent. Toutefois, les plus jeunes devront se satisfaire de films en vostfr. Les oisillons sont toujours en vedette (et l’on ne s’en plaint pas !). Ils se mettent à la page des différentes fêtes annuelles (fête des mères, Pâques, etc.)
  • Un peu de bricolage (10min) : Trois tutoriels en lien avec le film : 1) Tuto cuisine / 2) Tuto bricolage / 3) Tuto pâte gluante (très dispensable !)
  • Observer les oiseaux (10min) : docu-création sur la vie des oiseaux au cœur d’un zoo de Los Angeles. Un bonus très intéressant !
  • Rencontrez les nouveaux oisons et cochons (8min) : les doubleurs partagent leur expérience sur ce nouveau film tandis que John Gad les présente. Une belle vidéo sur la création du film ! Ce n’est pas seulement promotionnel, cela permet d’approfondir la caractérisation des personnages.
  • Faire éclore les oisillons (5min) : un focus sur l’élément le plus drôle du film : les oisillons et leur aventure déconnectée de l’intrigue principale. L’équipe créative intervient notamment sur le procédé créatif de ces séquences.
  • Voler ensemble : le making-of du film (11min) : un bonus essentiel qui permet de porter un regard plus détaillé sur le film. Une belle dynamique créative !
  • Joyeux Thanks-Pigging (1min30) : Zeta se ligue contre Thanksgiving et sa dinde au menu (dispensable)
  • Jingle Birds (1min31) : les doubleurs chantent une version remixée de Jingle Bells (très très dispensable).

En somme, il s’agit d’une édition vidéo très fournie qui comporte son lot de plongées intéressantes dans la création du film. On notera tout de même l’absence d’une piste française sur ces bonus alors qu’ils se destinent, pour certains d’entre eux, aux enfants ayant apprécié le film. Un faux pas ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *