Michel Hazanavicius rejoint l’écriture de « Little Jules Verne », qui passe de la 2D à la 3D !

Voici encore un projet connu lors d’une précédente édition du Cartoon Movie qui refait parler de lui ! Souvenez-vous de Little Jules Verne, présenté en 2016 à Lyon entouré de somptueuses images avec des chefs de postes prestigieux annoncés à la barre, comme Régis Vidal (cumulant la direction artistique et la co-réalisation avec Didier Ah-Koon) ou Fabien Mense (au character design). Pour vous rafraichir les idées, le pitch originel de Little Jules Verne :

L’histoire commence en 1839 à Nantes, en pleine révolution industrielle. Le petit Jules Verne, un jeune écolier de douze ans, rêve de nouveaux horizons. Avec son meilleur ami Gabriel, timide dessinateur en herbe âgé de onze ans, il se dirige vers le port de Nantes pour assister à l’arrivée du Great Eastern, un bateau gigantesque de 211 mètres de long. Il arrive avec une délégation internationale et à son bord une sublime jeune princesse indienne, nommée Akuti. Jules va tomber amoureux d’elle mais un événement imprévu va bouleverser sa vie : Akuti va se faire enlever. Jules, sans réfléchir, décidé d’aller à son secours en embarquant dans un bateau pour l’Angleterre. Malheureusement, son ami d’aventure Gabriel va rester à quai. Jules part seul à l’aventure qui va le mener à faire d’incroyables découvertes…

On apprend aujourd’hui que l’auteur-réalisateur Michel Hazanavicius (The Artist, The Search, Le Redoutable, Tout là-haut) a rejoint en aval l’écriture du projet, écrit à la base par Pierre-Gilles Stehr et Ange sur une idée de Benoit Pierre, pour réadapter le scénario et retravailler les dialogues, héritant du coup d’un poste de co-auteur.

Le genre de collaboration qui n’est pas étrangère à Régis Vidal, qui avait déjà travaillé avec Patrice Leconte, issu du live, pour accoucher du très perfectible Magasin des Suicides. Mais ce n’est pas la seule surprise, puisque Little Jules Verne est passé de la 2D à la 3D durant ces deux années de production, alors même que le co-réalisateur Régis Vidal voulait en 2016 privilégier ce média par désir de protéger la patte graphique du projet…

Il est tout à fait possible que le budget fut plus facile à rassembler sur un film en 3D, et que la réussite du premier long-métrage Astérix ait changé la donne, puisque c’est vers Mikros Animation (Capitaine Superslip en octobre, mais aussi Sherlock Gnomes en février prochain) que ce sont tournés Enormous Pictures et Caribara Production ! Nous vous laissons seuls juges de ce transfert avec la première image d’un rendu 3D de Little Jules Verne ci-dessous.

Source : Deadline, via la veille internet de Muriel.

Nicolas

Éditorialiste et contributeur occasionnel. Amateur de toutes formes d'animations. Adore fureter sur l'internet avec sa lampe frontale pour dénicher des raretés animées. Écrit ses autres lubies et obsessions pop-culturelles sur Grawr.fr

  • reply Cordell ,

    Mais noooon!!!! Purée il était trop beau en 2D. Je comprends pas comment un film 3D, question budget, est moins cher. C’est saoulant, je trouve qu’on perd du charme dans les films 3D parfois. Dieu merci qu’on a encore Studio Ghibli pour du 2D.

    • reply Nicolas ,

      Pour info, le budget de Capitaine Superslip avoisinait les 38 millions de dollars (contre la bagatelles de plus de 100 millions en interne pour DreamWorks), celui d’Astérix 31 millions d’euros… Mikros sait faire des films beaux et bien animés avec un budget très restreint, et la 3D est clairement vue comme moins risquée pour certains investisseurs donc oui, c’est possiblement plus facile de trouver de l’argent en Europe pour ça que pour de la 2D, même à 13 millions. J’étais moi-même très content de voir les personnages de Fabien Mense s’animer en 2D, et là c’est la douche froide.

      Pour la 2D on a eu beaucoup de japanime 2D en salles cette année tout de même, et hors Miyazaki Studio Ghibli prépare lui-aussi un film en 3D avec Goro… ça doit te faire plaisir :D

    • reply Paprika ,

      Meh, c’est pas tant le changement de design qui m’inquiète que la direction que pourrait prendre le scénario. Le pitch originel est si bateau qu’il ne rentrerait pas dans le port de Nantes. Un héros et son sidekick vont sauver une princesse. J’espère vraiment qu’Hazanavicius aura la présence d’esprit et la capacité de vivifier un brin tout ça et de le rendre un peu plus original.

      • reply Nicolas ,

        Le pitch datant de 2016, difficile de savoir s’il a déjà reçu des modifications avant l’arrivée d’Hazanavicius. Et oui, espérons que les clichés habituels soient au minimum subvertis afin de rendre la chose plus moderne !

      Leave a comment

      • 9 ans d'existence • + 2 600 articles • + 9 600 commentaires • + 7,8 millions de visiteurs • + 37 millions de pages vues


        Focus on Animation est une association loi 1901 à but non lucratif .

        Les pages de ce site contiennent un certain nombre de contenus (images, logos, vidéos, etc.) soumis à un ou plusieurs copyrights. Sauf mention contraire, ces contenus sont utilisés uniquement à titre informatif et promotionnel pour les ayants droits, et restent la propriété exclusive de leurs auteurs respectifs.

        Pour tout contact, merci d'utiliser la page de contact.

        Partenaire officiel de :