[Cartoon Movie 2018] Elli and the Ghostly Ghost Train.

Elli and the Ghostly Ghost Train est l’adaptation d’un album jeunesse de Klaus Baumgart (L’étoile de Laura) qui aborde la thématique de la famille recomposée en utilisant des « monstres » en tant que personnages. Il s’agit d’une coproduction germano-belge réalisée par Piet de Rycker (Plume, le petit ours polaire) et Jesper Møller (Astérix et les vikings). La production devrait être finie en 2019.

Quand une petite fantôme sans domicile fixe frappe à la porte des excentriques résidents du train fantôme à la recherche d’une place où vivre, elle attire accidentellement l’attention du « monde extérieur » et doit faire équipe avec cette équipe de monstres bigarrés dans une folle quête pour sauver le futur du train fantôme et sa seule chance d’avoir enfin une famille.

Je n’avais pas vu de fantôme aussi mignon depuis Casper et son œuvre inachevée. Elli a une bouille attachante, son côté enfantin étant renforcé par cette peluche qu’elle semble ne jamais quitter et la voix adorable qui lui a été donné. Le petit trailer (à 4:55min dans la vidéo ci-dessous) nous introduit une Elli seule au monde : elle pense être la dernière fantôme « en vie » au milieu d’humains phasmophobes – effrayés par les fantômes – jusqu’à ce qu’elle tombe sur une publicité pour un train fantôme et reprenne espoir.

Un peu à l’image de Casper d’ailleurs, Elli déteste faire peur et adore faire des câlins, au grand désespoir de son oncle Chamberlain. C’est quand ce dernier disparait qu’Elli part sur les routes à sa recherche, mais va trouver une nouvelle famille à la place. Le train fantôme de la fête foraine sert en effet de cachette à trois vrais monstres : Rolf le vampire, la figure paternelle; Martha la yéti, la figure maternelle qui rêve de participer à une émission de télé-réalité; et Knarf, version adolescente de la créature de Frankenstein. De « chaque monstre pour soit », ils finiront par faire face ensemble au monde extérieur et notamment à trois méchants robots lancés à leurs trousses et par découvrir qui se cache derrière les disparitions de monstres…

Elli and the Ghostly Ghost Train n’est pas la première adaptation au cinéma d’un album de Klaus Baumgart (auteur de livres jeunesse à succès avec plus de 5 millions de livres vendus, dans 30 langues différentes) puisque Piet de Rycker a co-réalisé L’étoile de Laura en 2005. Le film avait été distribué en France par Gebeka.

Ce nouveau long-métrage surfe sur la vague des films de gentils monstres comme Hôtel Transylvanie et Zombillénium, un créneau qui fonctionne bien chez les petits et les grands enfants, dont je fais partie. Les premières images, qui ne montrent qu’un seul personnage animé et très peu de décor, ont déjà de quoi séduire. Zooper Film (Allemagne) et Grid Animation (Belgique) sont à la recherche de financements et de distributeurs.

Coralie

Née à l’heure des contes et baptisée par le Père Noël, je n’ai jamais perdu mon amour des bonnes histoires et de l’imaginaire. Sûrement atteinte du syndrome de Peter Pan, je suis passionnée par l’animation, la bande-dessinée et les contes & légendes. Un jour j’épouserai Zorro et nous élèverons des Pokémons dans notre château sous la mer.

Leave a comment

  • 9 ans d'existence • + 2 600 articles • + 9 600 commentaires • + 7,8 millions de visiteurs • + 37 millions de pages vues


    Focus on Animation est une association loi 1901 à but non lucratif .

    Les pages de ce site contiennent un certain nombre de contenus (images, logos, vidéos, etc.) soumis à un ou plusieurs copyrights. Sauf mention contraire, ces contenus sont utilisés uniquement à titre informatif et promotionnel pour les ayants droits, et restent la propriété exclusive de leurs auteurs respectifs.

    Pour tout contact, merci d'utiliser la page de contact.

    Partenaire officiel de :