Regardez « Blade Runner Black Out 2022 », le court-métrage d’animation tiré de l’univers des films !

Ce fut le gros coup de pression lorsqu’a été annoncé que le troisième et dernier court-métrage introduisant des éléments de l’univers de Blade Runner 2049 serait réalisé par nul autre que Shinichiro Watanabe, le créateur de Cowboy Bebop, Samurai Champloo et Space Dandy, de plus entouré par une équipe de choc dans cet exercice promotionnel parfois impressionnant. Ayant dirigé les segments « A Detective Story » et « Kid’s Story » pour l’anthologie Animatrix, Watanabe est rompu à l’exercice, d’autant qu’il a ici écrit ce court-métrage en plus de le mettre en scène.

En 2022, une détonation électromagnétique a provoqué un blackout global ayant de lourdes implications destructrices.

Après avoir vu le film comme ce court-métrage, on peut dire que Denis Villeneuve a lâché à Shinichiro Watanabe un sacré morceau de mythologie à bâtir, car le fameux Blackout de 2022 possède une certaine importance dans l’histoire de Blade Runner 2049, tout en permettant à l’équipe réunie autour du réalisateur japonais chez Cygames Pictures d’honorer l’univers visuel mis en place par Ridley Scott, car contrairement à l’aspect brumeux, monumental et cyclopéen de sa suite, c’est ici tout le cadre néo-noir du film original qui est convoqué avec une certaine brillance, depuis le découpage ultra propre jusqu’à la musique de Flying Lotus.

On nage bien évidemment dans les tropes propre au genre, et les images de cette réplicante agressée feront resurgir un certain nombre d’images similaires (comme celle très percutante du segment d’Animatrix « La seconde renaissance »), comme les chorégraphies de combat et certains plans rappellent directement à Cowboy Bebop, qui partage avec le premier Blade Runner une influence chinoise dans sa représentation visuelle du futur. Ajoutez à cela un character design distinctif de Shukou Murase, ancien collaborateur de Watanabe sur Samurai Shamploo, et l’on peut cliquer sur play sans douter.

Au final, je ne peux que vous conseiller Blade Runner 2022 (et Blade Runner 2049, dont la photographie de Roger Deakins est proprement hallucinante) !

Blade Runner Black Out 2022

Nicolas

Éditorialiste et contributeur occasionnel. Amateur de toutes formes d'animations. Adore fureter sur l'internet avec sa lampe frontale pour dénicher des raretés animées. Écrit ses autres lubies et obsessions pop-culturelles sur Grawr.fr

Leave a comment

  • 9 ans d'existence • + 2 600 articles • + 9 600 commentaires • + 7,8 millions de visiteurs • + 37 millions de pages vues


    Focus on Animation est une association loi 1901 à but non lucratif .

    Les pages de ce site contiennent un certain nombre de contenus (images, logos, vidéos, etc.) soumis à un ou plusieurs copyrights. Sauf mention contraire, ces contenus sont utilisés uniquement à titre informatif et promotionnel pour les ayants droits, et restent la propriété exclusive de leurs auteurs respectifs.

    Pour tout contact, merci d'utiliser la page de contact.

    Partenaire officiel de :