[Critique cinéma] Planes 2.

planes-2-logo

L’univers initié par le long-métrage Cars sorti en 2006 par les studios Pixar ne cesse d’être un terrain florissant pour les studios Disney. Après une suite controversée sortie en 2011, les studios tout aussi critiqués DisneyToon Studios ont pris le relai pour réaliser un spin-off de cet univers motorisé : Planes. Si le premier opus sorti l’été dernier nous avait partiellement convaincu mais restait malheureusement dans l’ombre de Cars et manquait vraiment d’intérêt graphique, la suite n’était, en toute logique, guère attendue. Pourtant, on ne peut que constater le saut qualitatif que nous propose cette deuxième aventure affranchie de l’univers partagé d’origine.

planes-2-technique

Exit les courses motorisées, car même si l’on reste dans un univers anthropomorphisé empli de véhicules (les voitures sont aussi présentes que les avions), Dusty est à présent apprenti pompier et non plus challenger de courses ailées aux quatre coins du monde. Là ou le premier opus se complaisait dans une masse dommageable de stéréotypes sur les nationalités, la nouvelle aventure du maintenant célèbre épandeur se fait plus intense grâce à un scénario aussi instructif qu’émouvant, rendant méticuleusement hommage aux soldats du feu. Avec un propos bien plus original que ce à quoi nous étions habitués au sein de cet univers, Planes 2 profite également d’une réalisation ciselée faite de plans larges de qualité et d’une bande originale éloquente bien qu’un peu répétitive par rapport au premier opus. De plus, bien que le scénario se fasse plus réaliste et plus efficace sur le plan des émotions, il n’en demeure pas moins renforcé par une animation de qualité, là ou le premier film proposait une palette de couleurs trop fade et un rythme trop rigide. Fort heureusement, Planes 2 surprend sur ce plan en proposant à ses spectateurs des séquences d’action efficaces au cœur de feux de forêts dangereux, à l’image de cette séquence finale pleine de brasiers impliquant émotionnellement le spectateur.

La nouvelle aventure du maintenant célèbre épandeur se fait plus intense grâce à un scénario aussi instructif qu’émouvant, rendant méticuleusement hommage aux soldats du feu.~Nathan

Par ailleurs, il serait réducteur de traiter de ce nouveau long-métrage (et peut-être avant dernier des studios DisneyToon Studios tant l’avenir se fait incertain pour cette branche low-cost des studios Disney) sans évoquer l’humour qui se taille une nouvelle fois une part importante dans le scénario sans forcément tomber dans une bêtise affligeante (grâce à l’éviction de personnages irritants présents dans l’aventure précédente). Les blagues sauront faire sourire les plus jeunes alors que les adultes pourront s’amuser des anecdotes parfois croustillantes de certains personnages hauts en couleur (le récit des deux campings-cars est presque osé!). Gardons tout de même à l’esprit le manque de secondes lectures pour les plus grands, réduisant considérablement l’impact de ce Planes 2 agréable à découvrir et joliment mené, mais manquant encore une fois de fond par rapport au Cars d’origine qui se proposait, quant à lui, de faire un joli pied de nez à la société de consommation américaine. Ce manque de profondeur se ressent aussi dans le panel de personnages proposé aux spectateurs, tant le nouveau mentor de Dusty (Blade, hélicoptère rouge) rappelle le vétéran du premier opus, Skipper, celui-ci nous rappelant d’ores et déjà le Doc Hudson duCars originel. Si la cohérence de l’univers est palpable elle n’en demeure pas moins rébarbative et mériterait de faire percevoir aux jeunes spectateurs la diversité de chacun en ne réduisant pas le rôle du sage conseiller au vieil homme traumatisé par son passé.



Semaine (France)EntréesCumul
23 au 29 juillet 2014320 700348 303
30 juillet au 5 août 2014189 675554 736
6 au 12 août 2014156 492711 228
13 au 19 août 2014112 476823 704
20 au 26 août 201482 873906 577
27 août au 2 septembre 201446 503953 080

En conclusion, Planes 2 est une agréable surprise, faisant fi des égarements et hésitations de son aîné. Plus beau, plus émouvant et plus drôle, cette suite mérite un beau score au box-office tant il fait montre des capacités de son studio créateur pourtant si décrié.

Mister3ZE

Créateur et rédacteur en chef du site. Passionné de cinéma d'animation depuis ma tendre enfance, j'ai monté le site afin de partager à un maximum de personnes mes découvertes.

Leave a comment

  • 5 ans d'existence • + 1 750 articles • + 7 490 commentaires • + 3,6 millions de visiteurs • + 16,9 millions de pages vues


    Focus on Animation (focusonanimation.com) est un site indépendant, amateur, non officiel, à but non lucratif. Les pages de ce site contiennent un certain nombre de contenus (images, logos, vidéos, etc.) soumis à un ou plusieurs copyrights. Ces contenus sont utilisés uniquement à titre informatif et promotionnel, et restent la propriété exclusive de leurs auteurs.

    Pour tout contact, merci d'utiliser la page de contact.

    Partenaire officiel de :

    les-toiles-enchantees