(Cartoon Movie 2016 – 9/13) Moustique, cigale et cambriole.

Présentation


Après Houdini, première passerelle vers le long-métrage pour le studio Dandelooo qui est à l’origine de ce projet (vous pouvez d’ailleurs retrouver le DVD dans les bacs avec une interview dans les bonus réalisée par nos soins), Cédric Babouche revient à la réalisation (notamment) pour un projet de long-métrage en développement. Un projet coup de cœur qui nous a été présenté en introduisant la première séquence du film, racontée par le réalisateur en personne. Graphiquement, la « patte de Babouche » sera fortement présente dans un mélange d’aquarelle et de 3D (voir le teaser ci-dessous pour une première approche). Le scénario a été écrit par Francis Launay et François Turquety qui ont déjà travaillé pour Houdini.

Présentation des personnages

Barbara est une grosse caractérielle qui manie la mauvaise foi avec brio, qui est capable de feindre une crise cardiaque pour lâchement abandonner son petit fils dans la gare sans aucun scrupule ! Et elle n’est pas prête à changer… Pour rien, et encore moins pour sa famille. Benjamin, c’est son petit fils. C’est celui qu’elle n’a jamais rencontré car il est né pendant qu’elle était en prison. Son fils lui en d’ailleurs toujours voulu de ne jamais avoir arrêté les vols, ne pas être présente à ses côtés pour profiter de l’arriver de son petit fils. Barbara, de son côté, en veut énormément à son fils qu’il ne soit pas venu la chercher à sa sortie de prison, et de lui demander sans arrêt de changer. La mère et le fils sont définitivement fâchés. Benjamin, quant à lui, le petit fils donc, ne voit pas les choses de la même manière : il veut connaître sa grand-mère et tenter de reconstruire sa famille. Benjamin symbolise la rupture de la routine estivale de Barbara (voir le synopsis ci-dessous), le poil à gratter de sa conscience. Benjamin est pugnace, il veut arriver à ses fins et pour cela il va être aider d’une tripotée de personnes tous plus loufoques les uns que les autres : un charmeur mais grand technicien capable de tout réparer/détourner, Enzo le monsieur muscle de la bande, Lucie (la fille d’Enzo) l’acrobate et confiante de Benjamin et Elvis dont on se pose la questions sans arrêt de savoir s’il est très intelligent ou franchement bête…

L’équipe en parle

On a vraiment envie de faire un film « road movie » pour reprendre les termes anglais, pour les enfants de 6 à 10 ans, dans l’esprit de Little Miss Sunshine. C’est l’histoire de la naissance d’un amour d’un enfant et sa grand-mère malgré un très mauvais démarrage. Mais on veut surtout faire une comédie. L’humour est basé sur des situations abracadabrantesques, sur un comique visuel grâce à la mauvaise foi du personnage principal : ça ne sera jamais de sa faute. On rit de cette bande de potes branquignoles, loufoques, des personnages qui sont ronds en couleurs comme Elvis ou encore le commissaire looser… On veut aussi faire une histoire d’amitié avec cette bande, comme une famille recomposée. Chacun des spectateurs peut facilement se retrouver dans l’un des personnages parce qu’ils engendrent des générations différentes : enfants, adolescents, parents et grands-parents. On va s’attacher particulièrement aussi à exprimer la tendresse qui existe et la relation riche est subtile entre tous ces personnages. ~Emmanuelle Petry Sirvin, productrice et responsable du développement international et de la distribution

On veut totalement créer le film en France, un film assez franchouillard, totalement assumé ! On veut que cela morde dans le saucisson sec, on veut entendre le claquement des boules de pétanques, sentir l’odeur de barbecue se mélanger avec celle du monoï des gamins avant qu’ils aillent se baigner dans la mer. Pour la technique, pour celles et ceux qui me connaissent le savent, je n’étais pas forcément convaincu par le passage à la 3D. En fait, j’ai rapidement vu ça comme un challenge. Le teaser est une première réponse, un premier galon d’essai. On a essayé plein de bonnes choses différentes. C’est pour moi un bon point de départ pour lequel je suis fier mais aussi convaincu qu’on peut encore plus loin ! ~Cédric Babouche

Le budget est estimé entre 6 à 7 millions d’euros. Le projet est encore au début du développement donc la production est à la recherche de partenaires pour toutes les étapes. La production espère commencer la production fin 2017 pour une livraison début 2019.

En tout cas de notre côté nous avons hâte d’en savoir/voir beaucoup plus ! Le projet est porté par une équipe dynamique et compétente, et le rendu graphique, même si ce n’est qu’un premier jet, est franchement accrocheur. Les textures « aquarellées » sur une 3D est vraiment plaisant à voir. LE projet coup de cœur de ce Cartoon Movie 2016 !

L’histoire


Les personnes âgées ont souvent un petit rituel pour les grandes vacances. Celui de Barbara ? Faire chaque été un incroyable cambriolage.

Avec sa bande, la sémillante septuagénaire ne s’en prend pas à n’importe qui. Leur devise : on va profiter des profiteurs. Cette année, l’excitation est à son comble. Car les plus célèbres malfrats se réunissent sur la côte d’Azur pour un somptueux bal masqué, et Barbara compte bien s’emparer de leur magot. Ce cambriolage s’annonce tout simplement exceptionnel…

Mais le bus a fait à peine quelques mètres que Barbara doit freiner en catastrophe. Un jeune garçon, qui semble un peu perdu, se tient au milieu de la route. Et ce n’est pas n’importe qui : c’est Benjamin, son petit-fils qu’elle n’a jamais rencontré. Il est venu passer les vacances avec elle. La reine des cambrioleuses vacille, cela n’arrange pas ses affaires : comment faire le casse du siècle avec un gamin de onze ans dans les pattes ?

Médias


Moustique_Cigale_Et_Cambriole-[2]-Vertical-Image
Moustique_Cigale_Et_Cambriole-[3]-Horizontal-Image

Mister3ZE

Créateur et rédacteur en chef du site. Passionné de cinéma d’animation depuis ma tendre enfance, j’ai monté le site afin de partager à un maximum de personnes mes découvertes.


  • reply Cordell ,

    J’aime trop le travail de Cédric, son aquarelle est remarquable. On reconnait bien son style avec le grand gaillard à la cicatrice, et la 3D qui se fond à la perfection dans le work in progress. This is look so good !

    • reply Mister3ZE ,

      C’est de l’excellent travail effectivement :)

    Leave a comment

    • 9 ans d'existence • + 2 600 articles • + 9 600 commentaires • + 6,9 millions de visiteurs • + 33 millions de pages vues


      Focus on Animation est une association loi 1901 à but non lucratif .

      Les pages de ce site contiennent un certain nombre de contenus (images, logos, vidéos, etc.) soumis à un ou plusieurs copyrights. Sauf mention contraire, ces contenus sont utilisés uniquement à titre informatif et promotionnel pour les ayants droits, et restent la propriété exclusive de leurs auteurs respectifs.

      Pour tout contact, merci d'utiliser la page de contact.

      Partenaire officiel de :