Annecy 2017 : la liste commentée des longs-métrages en compétition !

Ce lundi a eu lieu la conférence de presse du Festival International du Film d’Animation d’Annecy pour annoncer une grosse partie du programme de l’édition 2017. Coralie, Muriel, Anthony et moi vous confions du coup nos impressions sur les longs-métrages en lice, en attendant de vous parler des autres surprises du festival !

Dans un recoin de ce monde

Réalisé par Sunao Katabuchi

On vous en parle depuis quelques temps de celui-là ! Anthony en avait traité le work in progress en 2016, puis le distributeur français Septième Factory en a acquis les droits pour une sortie en septembre 2017. C’est donc avec joie que nous vous critiquerons Dans un recoin de ce monde pour le festival. Adapté du manga éponyme de Fumiyo Kouno qui traite de la vie des japonais durant la seconde guerre mondiale par le prisme de son héroïne, le long-métrage est légitimement l’une des attentes de cette sélection.

Nicolas

Lou et l’île aux sirènes

Réalisé par Masaaki Yuasa

Sur les deux-longs-métrages sortis par Yuasa cette année, il en fallait bien un qui arrive jusqu’à nous par l’intermédiaire du festival ! Et c’est le format le plus original des deux, Lou et l’île aux sirènes (l’autre étant une adaptation de manga), qui fait sa place en compétition. Entièrement animé sur flash chez Science Saru, une structure fondée par Yuasa et Eunyoung Choi, Lou et l’île aux sirènes a un triple défi : se distinguer des autres films de la sélection, assurer une comparaison facile avec Mind Game et asseoir un style 2D reconnaissable qui peut diviser les amateurs. Eurozoom sortira le film dans les salles françaises le 30 août.

Nicolas

Zombillenium

Réalisé par Arthur de Pins et Alexis Ducord

L’adaptation animée de la bande-dessinée d’Arthur de Pins est elle-aussi en avance sur sa sortie française prévue en octobre, pour le plus grand plaisir de Coralie, à qui je laisse la parole : j’attendais le film depuis l’annonce dans le Journal de Spirou il y a … longtemps. J’ai été conquise par le WIP à Annecy l’an dernier, sentiment renforcé suite à une présentation au Comic Con en octobre. La bande dessinée, des personnages aux cadrages, a tout pour faire une adaptation animée réussie et les modifications apportées à l’histoire sont intelligentes. Reste la question du rythme… Attention Zombillenium, je t’attends au tournant, ne me déçoit pas !

Coralie

Une de mes plus grosses attentes de cette fin d’année 2017 ! J’aime tout : son univers, son graphisme et bien sûr son côté déjanté. Ajouté à l’ambiance indescriptible du festival et je suis quasiment sûr que cela promet d’être une séance inoubliable ! Vite mes chers zombis, nous vous attendons !

Anthony

Big Fish and Begonia

Réalisé par Liang Xuan et Zhang Chun

Le challenger victorieux de Rock Dog (toutefois présent en séance événement) au box-office chinois, projet au long cours, Big Fish and Begonia et sa sublime animation réalisée par le studio Mir nous en a mis plein les yeux avec un beau nombre de bande-annonces et de clips musicaux. Ici en compétition, ce sera le moment de juger non que de sa forme, mais aussi de son contenu, toujours allusif, même si nous savons le film basé sur l’histoire classique Zhuangzi, tout en le mélangeant à d’autres récits issus de l’histoire chinoise, comme le Livre des montagnes et des mers ou le recueil de Gan Bao, À la recherche des esprits. Alors, la sauce prendra-t-elle ?

Nicolas

Ethel et Ernest

Réalisé par Roger Mainwood

Les œuvres de Raymond Briggs et l’animation sont deux éléments extrêmement solubles, preuve en est avec Ethel et Ernest, l’histoire des parents des Briggs, ici orchestrée par Roger Mainwood, qui succède dans à un lourd prédécesseur, puisqu’il faut remonter à 1986 avec le très poignant (et désormais classique) Quand souffle le vent, qui avait remporté le Grand prix du long-métrage à Annecy en 1987. C’est donc un sacré héritage pour cette production britannique qui a fait le choix de la 2D, ce dont on le remercie.

Nicolas

La passion Van Gogh

Réalisé par Dorota Kobiela et Hugh Welchman

Certains projets sont déjà colossaux non par leur impact final mais par l’histoire même de leur fabrication, et c’est déjà le cas de cette passion Van Gogh, dont chaque plan a été peint à la main en atelier, pour un résultat formel troublant, donnant l’impression d’être plongé dans une peinture animée du maître. Il reste à espérer que le fond rejoigne ce tour de force visuel en engageant le public au-delà de ce qui pourrait être considéré comme un gimmick, puisque le film a tout d’abord et en partie, été filmé avant d’être repeint image par image, un fait que les puriste de l’animation pourraient lui reprocher.

Nicolas

Dire que je l’attends est un doux euphémisme. Maintes fois repoussé, nous avons l’énorme chance de voir La passion Van Gogh sur écran géant pendant le festival alors qu’il ne sortira « que » le 11 octobre 2017 via La Belle Company. Le travail colossal derrière ce long-métrage ne doit pas nous faire oublier une chose : le scénario. Croisons les doigts pour qu’il suive les qualités graphiques du film !

Anthony

Teheran Taboo

Réalisé par Ali Soozandeh

Pronostiqué à Cannes, Teheran Taboo est d’ores et déjà prévu sur les écrans Annéciens, pour une formule peu éloignée de celle de de la passion Van Gogh : une histoire dramatique tout d’abord filmée en studio avant d’être post-produite ici avec l’aide de l’ordinateur et des filtres qui font penser à du cel shading, pour illustrer l’univers oppressant des héroïnes mises en scène par Ali Soozandeh au sein d’un Iran plus facile à représenter en animation. La combinaison est éprouvée (voir Valse avec Bashir ou Manang Biring, en sélection hors compétition l’année dernière), et je suis impatient de voir le résultat final.

Nicolas

Have a nice day

Réalisé par Liu Jian

Rejoignant leur voisins Sud-Coréens dans la dépiction brutale des réalités sociales, Liu Jan semble poser son oeuvre dans la droite lignée de ce qu’à pu faire Sang-Ho Yeon avec King of Pigs, The Fake ou dans une moindre mesure Seoul Station, à savoir ne pas hésiter à violenter ses personnages qui pourraient tout à fait être des badauds d’arrière plan et porter un éclairage aussi noir qu’amusant sur leurs travers. La 2D de Have a nice day semble au premier abord assez primaire, mais le découpage du film et ce qu’il raconte peut très bien lui assurer une côte insoupçonnée.

Nicolas

Animal Crackers

Réalisé par Tony Bancroft et Christian Scott Sava

Film attendu sur le site, et je suis ravie de le voir arriver en compétition durant ce festival d’Annecy. Mêlant magie du cirque et biscuits croustillants aux formes animalières, Animal Crackers est porté par une équipe prestigieuse de chara-designers avec Armand Serrano, Carter Goodrich et Simon Varela. L’animation 3D possède elle aussi un intérêt par sa supervision de l’hispanique Jaime Maestro du studio Blue Dream. Seul compétiteur américain de la sélection, reste à espérer que la narration soit à la hauteur du fun et du divertissement promis par cet univers qui s’annonce pour le moins coloré.

Muriel

A Silent Voice

Réalisé par Naoko Yamada

Je suis ravie que l’asianime soit très représentée cette année à Annecy, et encore davantage de pouvoir découvrir un film qui s’annonce déjà comme une belle histoire à rendre les yeux humides. A Silent Voice est l’adaptation d’un manga en 7 volumes, tous parus en France chez Ki-Oon, qui aborde un sujet délicat et pourtant souvent traité au Japon : le harcèlement scolaire. Ce qui est moins souvent traité, c’est la complexité de la relation à soigner, puis à construire, entre une personne harcelée et son ancien harceleur. Cela demande une justesse de traitement que j’espère vraiment retrouver dans ce film.

Coralie

Nicolas

Éditorialiste et contributeur occasionnel. Amateur de toutes formes d'animations. Adore fureter sur l'internet avec sa lampe frontale pour dénicher des raretés animées. Écrit ses autres lubies et obsessions pop-culturelles sur Grawr.fr

Leave a comment

  • 8 ans d'existence • + 2 500 articles • + 9 600 commentaires • + 6,5 millions de visiteurs • + 31 millions de pages vues


    Focus on Animation est une association loi 1901 à but non lucratif qui a pour objectif la connaissance et le partage sur son site Internet (focusonanimation.com) de toutes les informations connues ou à venir qui concernent le cinéma d'animation, sous toutes ses formes (durées, techniques, origines) sans distinction ; la participation à des événements dédiés au cinéma d'animation, peu importe son origine géographique ; d'entrer en contact avec d'autres organismes afin d'envisager des partenariats de toutes sortes (visibilité, financier, etc.) pour des projets associatifs.

    Les pages de ce site contiennent un certain nombre de contenus (images, logos, vidéos, etc.) soumis à un ou plusieurs copyrights. Sauf mention contraire, ces contenus sont utilisés uniquement à titre informatif et promotionnel pour les ayants droits, et restent la propriété exclusive de leurs auteurs respectifs.

    Pour tout contact, merci d'utiliser la page de contact.

    Partenaire officiel de :